Mon Panier

Bienvenue chez le spécialiste des camélias.

Comment acidifier un sol ?

La teneur en minéraux des sols varie en fonction de la géologie locale, et ces variations affectent l’acidité ou l’alcalinité relative du sol. Le niveau d’acidité est mesuré par le niveau de pH. Le niveau de pH va de 0 à 14, un pH de sept représentant un niveau neutre. Les résultat inférieurs indiquent un sol acide, les chiffres supérieurs indique une terre calcaire (ou alcalins). Les niveaux de pH appropriés sont essentiels à la capacité d’une plante à absorber les nutriments dont elle a besoin dans le sol. L’absorption du fer est particulièrement affectée par les niveaux de pH du sol.

Les plantes ayant besoin d’un sol acide

Le pH idéal du sol pour la plupart des plantes paysagères et des graminées se situe autour de 6,5, ce qui est légèrement acide. Mais certaines plantes ont besoin d’un sol plus acide pour se développer. Voici quelques-unes des plantes qui ont besoin d’un sol acide :

Arbustes :

  • Azalée
  • Houx
  • Rhododendron
  • Camélia
  • La plupart des arbustes à feuilles persistantes

 

Arbres :

  • Hêtre
  • Cornouiller
  • Magnolia
  • Chêne à feuilles étroites
  • La plupart des arbres au feuillage persistant

Fleurs :

  • Bégonia
  • Hydrangea
  • Iris du Japon
  • Trillium
  • Zinnia

Légumes :

  • Persil
  • Poivrons
  • Pommes de terre
  • Radis
  • Rhubarbe
  • Patates douces

Fruitiers :

 

Savoir si votre sol manque d’acidité

Les plantes qui ont besoin d’un sol plus acide que celui dans lequel elles poussent le signalent souvent en développant une chlorose. C’est une carence qui fait jaunir les feuilles de votre Camélia ou certaines nervures. Si cela se produit, vos plantes peuvent avoir besoin que vous ajoutiez un amendement au sol dans lequel elles poussent, ou que vous complétiez leur besoin d’acidité avec un engrais conçu à cet effet. Il existe une variété d’amendements et d’engrais pour aider les plantes acidophiles. La plupart sont disponibles dans les jardineries et les magasins de bricolage.

Avant d’appliquer un amendement du sol, faites analyser votre sol pour déterminer les types et les quantités d’amendements nécessaires.

Les amendements pour acidifier le sol :

Soufre

Le soufre met un certain temps à abaisser le pH du sol. Il faut donc l’ajouter l’année précédant la plantation. À bien des égards, il s’agit certainement de la meilleure option. Il reste pendant des années dans le sol et fait un meilleur travail d’acidification que la plupart des autres amendements. Il est préférable d’appliquer le soufre en été ou en automne, avant la saison de plantation du printemps suivant, en l’enfonçant profondément dans le sol. Il n’est pas très efficace d’essayer d’enfouir le soufre autour des plantes existantes. Comme pour tout amendement, vous devez faire effectuer une analyse du sol afin de déterminer la quantité de soufre à appliquer pour atteindre le pH souhaité.

Sulfate de fer

sulfate de fer

Le sulfate de fer abaisse le pH mais nécessite un volume de produit beaucoup plus important pour produire les mêmes résultats que le soufre. Il est souvent utilisé pour traiter des symptômes spécifiques de la carence en fer. Le sulfate de fer donne des résultats plus rapides que le soufre (en trois ou quatre semaines) mais peut endommager les plantes s’il est utilisé de manière excessive. Il peut être enfoui dans le sol sous forme de poudre ou appliqué en solution et arrosé sur les feuilles pour les absorber.

Tourbe

tourbe

Utilisée en grande quantité dans les terreau et supports de culture, la tourbe acidifie légèrement le sol tout en y ajoutant des matières organiques. Lorsque vous préparez votre sol pour la plantation, placez 10 à 15 cm de tourbe acide sur votre terre végétale et travaillez-la sur une profondeur de 15 cm. Cela permettra d’acidifier le sol pendant environ deux ans. Nous vous signalons tout de même que la tourbe est une matière extraite non-renouvelable, présente majoritairement dans les zones humides (riche en biodiversité). L’impact environnemental de la tourbe est donc significatif.

La terre de bruyère

terre de bruyère pour camelia

La véritable Terre de Bruyère est une terre généralement issue des forêt de Sologne ou du Val de Loire. Elle a la qualité d’être naturellement acide (pH de 5,2 environ). Le débutant de la terre de bruyère est que son niveau de pH peut varier d’un sac à un autre car la nature n’est pas parfaite. Nous recommandons régulièrement de mélanger la terre de bruyère à d’autre terreau afin d’ajouter de l’acidité au sol. La terre de bruyère est également légère et souple.

La terre « dite » de bruyère

Terre dite de bruyère
Terre dite de bruyère

La Terre « dites » de Bruyère est ce que l’on pourrait appeler une reproduction de la Terre de Bruyère. Généralement composée de tourbe, elle est « artificiellement » acidifié pour se rapprocher le plus possible de la véritable Terre du Bruyère. Le prix d’une terre dite de Bruyère est moins élevé que la véritable, et son niveau de pH est plus stable (5,2 également). Il vous suffira de la mélanger avec votre terre de jardin pour acidifier votre sol.

Engrais pour plante de terre de bruyère

engrais pour plante de terre de bruyère

Si vos plantes qui aiment l’acidité sont isolées parmi d’autres plantes non acides, il n’est peut-être pas pratique d’amender le sol, car l’acidité accrue pourrait alors affecter les autres plantes. Dans ce cas, la meilleure option est de fertiliser avec l’un des nombreux produits hydrosolubles disponibles en magasin. Commencez par des solutions douces jusqu’à ce que vous remarquez l’impact sur vos plantes.

Utilisez le sulfate d’aluminium (avec précaution)

Le sulfate d’aluminium en poudre a été un additif de sol standard pour les jardiniers cultivant des myrtilles et de nombreuses autres plantes, car il agit rapidement et est pratique à appliquer autour des plantes. Cependant, on s’inquiète depuis peu des dangers possibles de la toxicité de l’aluminium, qui peut être particulièrement dommageable pour les enfants. L’aluminium peut être absorbé dans l’eau potable, et l’utilisation excessive de sulfate d’aluminium comme amendement du sol peut contribuer à la contamination des réserves d’eau souterraine. De nombreux experts recommandent maintenant de n’utiliser le sulfate d’aluminium que sur les hortensias, où l’aluminium aide à créer les fleurs d’un bleu vif. Pour les autres plantes, des options plus sûres sont disponibles, comme le sulfate d’ammonium.

Sulfate d’ammonium

C’est une bonne alternative au sulfate d’aluminium. Il peut être enfoui dans le sol autour de la base des plantes pour augmenter les niveaux de soufre dans le sol. Il faut cependant faire attention, car il peut brûler les plantes en augmentant trop rapidement les niveaux d’acidité.

Les camélias n’auront plus de secret pour vous avec notre

Guide Complet sur le Camélia OFFERT

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison partout en France
Fraicheur des Camélias

Nous garantissons la fraicheur des plantes à la réception.

Des camélias Francais

Nos camélias sont produits en France.

Paiement 100% Sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa

© La Maison du Camélia 2021
Tous droits réservés