Filtres

Afficher tous les 28 résultats

Filtres

Afficher tous les 28 résultats

Camellia sasanqua : ce qu’il faut savoir

Le camellia sasanqua est l’une des deux principales espèces de camélia. La première étant le camélia du japon. Le camellia sasanqua fleurit en automne, généralement pendant 3 mois. Il offre de magnifique fleurs qui sont pour la plupart parfumées. Leur parfum est proche de celui du thé et du jasmin. Sa fleur parfumée est généralement rose ou blanche, et simple ou semi-double. Le point de distinction principal du camellia sasanqua est son feuillage, qui est vert et sombre. De plus, ses feuilles sont plus petites que les autres espèces de  camélia. Son beau feuillage est persistant, ce qui vous permettra d’en profiter toute l’année ! En général, le port du camellia sasanqua est dressé ou buissonant. Il est important de noter sa très bonne résistance au froid. Son milieu naturel est tempéré, donc il se plait en France. Il peut survivre à des températures inférieurs à -10°C. Les jardiniers le cultivent en haie, en isolée ou en contenant.

Réussir la plantation de son camellia sasanqua

Le camellia sasanqua est un arbuste qui devra être exposé au soleil. Un exposition ensoleillée l’aidera à bien fleurir pendant l’automne. Il aimera être planté dans un sol acide. En effet, cet arbuste acidophile se plaira dans une terre avec un pH proche de 6. Si vous doutez de l’acidité de votre sol, pas de panique ! Il vous suffira d’ajouter de la terre de bruyère à votre terre de jardin. Le mélange devra alors être composé d’1/3 de terre de bruyère. Notez aussi que le camélia sasanqua n’appréciera pas les sols calcaires. En outre, un bon sol pour votre camellia doit être aéré et bien drainant. Pour se faire, vous pouvez ajoutez 1/3 de compost à votre sol. Si vous n’avez pas de compost, vous pouvez utiliser un bon terreau universel de jardinerie. Avec cet apport, votre sol sera plus léger, ce qui permettra à votre camellia sasanqua, d’une part, de bien s’enraciner. D’autre part, un sol aéré fera mieux circuler l’eau d’arrosage et de pluie.

Maintenant que vous connaissez les conditions idéales pour votre camélia sasanqua, voyons comment le mettre en terre.

Tout d’abord, vous devez creuser un trou d’un volume équivalent à trois fois le volume de sa motte. Creusez un trou qui soit plus large que profond. La profondeur devra être suffisante pour que sa motte soit recouverte de 3cm de terre. Le trou doit alors être plus large que profond. Au fond du trou, veuillez mettre des billes d’argile pour améliorer le drainage. Avant la mise en terre, nous recommandons de griffer la motte de votre camellia sasanqua. Il faut démêler ses racines pour qu’il ait une bonne reprise. Ensuite, vous pouvez tremper la motte dans de l’eau pour éliminer les bulles d’air. Elles peuvent s’avérer handicapantes pour la reprise de votre arbuste. Votre camellia sasanqua est maintenant prêt à être mis en terre. Après l’avoir recouvert de 3 cm de terre, arrosez-le abondamment de 2 arrosoirs pleins.

Comment entretenir son camellia sasanqua ?

Le camellia sasanqua vous demandera peu d’entretien. Les premières années de croissance demanderont un peu plus de travail. Premièrement, vous devrez l’arroser dès lors que la pluie se fait rare. Le premiers indicateur indiquant qu’il faut l’arroser est l’humidité de la surface de la terre. Si elle est sèche, c’est qu’il faut l’arroser. Si vous avez choisit une culture en pot, vous devrez être d’avantage vigilant sur ses besoins en eau.

Votre camellia sasanqua n’aura pas besoin d’être taillé. Son port est naturellement dressé ou buissonant. Si vous souhaitez quand même tailler votre camellia sasanqua, faites-le après sa floraison.

Il peut arriver que votre camellia sasanqua soit attaqué par des pucerons ou des cochenilles. Dans ce cas là, il ne faut as céder à la panique. La première chose à faire est de vous munir d’une éponge ménagère, et d’une eau savonneuse. Idéalement, utilisez un savon noir. Ensuite nettoyez les feuilles envahies à l’aide de votre éponge.

Pour prévenir d’une prochaine apparition de nuisibles, pulvérisez le feuillage de votre camellia sasanqua avec du purin d’ortie. La pulvérisation doit se faire toutes les semaines.

Au fil de la floraison de votre camellia sasanqua, nous vous conseillons d’éliminer ses fleurs fanées. Les supprimer limitera les risques de rouille.

Les origines du camellia sasanqua

Le camellia sasanqua est un arbuste appartenant à la famille des Theaeace. Il est originaire de l’Asie de l’Est. La culture ornemental du camellia sasanqua a débutée au 15ème siècle au Japon. En 1869, des commerçants néerlandais importent quelques spécimens en Europe.

Le camellia sasanqua est cultivé depuis longtemps au Japon pour des raisons pratiques plutôt que décoratives. Les feuilles sont utilisées pour faire du thé, tandis que les graines ou les noix servent à fabriquer de l’huile de graines de thé, qui est utilisée pour l’éclairage, la lubrification, la cuisine et à des fins cosmétiques. L’huile de thé a une teneur calorifique plus élevée que toute autre huile comestible disponible naturellement au Japon.

Taille du camellia sasanqua

La taille du camellia sasanqua n’est pas obligatoire. Elle peut être utile pour optimiser la croissance de votre arbuste ou lui donner une forme particulière. Il faut tailler le camellia sasanqua généralement au début du printemps après sa floraison. Chez un jeune sujet, il suffira d’éviter que 2 branches ne se croisent. Pour se faire, coupez l’une des deux branches à la base. Vous pouvez aussi raccourcir les branches en hauteur pour lui donner un forme plus compacte. Si vous avez une haie de camellia sasanqua, 2 tailles peuvent être nécessaires. La première au début du printemps. La seconde taille en été. 

Camellia Sasanqua en pot

Le camellia sasanqua peut se cultiver en pot. Cela vous permettra de ne pas dépendre de la qualité de votre sol. De plus, vous pourrez changer facilement l’emplacement de votre camellia sasanqua en pot. En contenant, il faut prendre en compte l’évaporation plus rapide de l’humidité du sol. Vous devrez alors arroser votre camellia sasanqua en pot dès lors que le terreau devient sec. Lorsque vous remarquerez que la surface de la terre est sèche, il faudra arroser.

Avant de planter votre camellia sasanqua en pot, choisissez un pot qui soit adapté. Le pot devra être émaillé ou en plastique. Ces deux matière garderont l’humidité plus longtemps. En outre, le pot devra avoir des trous d’évacuation d’eau. Si ce n’est pas le cas, l’eau risque de stagner. Les racines du camellia sasanqua pourraient alors moisir. La taille du pot doit être au moins équivalent au double du volume de la motte du camellia. Un rempotage de votre camellia sasanqua est nécéssaire tous les 2-3 ans.

Déposez une surface drainante au fond du pot pour améliorer l’évacuation de l’eau. Recouvrez cette couche avec un peu de terreau. Nous conseillons de faire un mélange équitable de terre de bruyère et de terreau universel. Trempez la motte du camellia sasanqua dans l’eau pour faire ressortir les bulles d’air du chignon racinaire. Ensuite, déposez votre camellia dans le pot. La motte doit être recouverte que 2-3 cm de terre maximum. Remplissez le pot avec votre mélange puis arrosez votre plantation. Vous pourrez ensuite lui faire un paillage d’écorce ou de copeaux de bois. Il permettra de bien conserver l’humidité. Tous les printemps, n’hésitez pas à lui apporter un peu d’engrais. Un fertilisant NPK à libération lente lui suffira. Vous n’aurez qu’a enfouir 1 à 2 pincées sous la surface de la terre.